Connaissez-vous la “Befana” ?

Nous allons vous parler de la Befana, qui est un livre mais qui nous a aussi permis de découvrir une tradition de l’Italie . Nous avons préparé la lecture de cet album pour notre projet de lecture partagée que nous faisons avec les maternelles et les CP CE1 de notre école. C’est un échange que nous menons depuis plusieurs années maintenant dans notre école; notre classe prépare la lecture d’album en lien avec un continent, de même qu’une fiche escale et les petits nous font découvrir des spécialités culinaires qui font vibrer nos papilles !!!

Au menu ce jour-là :

  • pizzas calzones
  • biscuits amaretti italiens
  • biscuits meringués aux amandes (Allemagne)
  • SAM_0287
calzones
Les pizzas calzones

 

 

spécialités
Les 3 spécialités du continent européen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour préparer la lecture, la Maîtresse nous a d’abord répartis dans des groupes. Après cela, nous avons à nouveau partagé les groupes : les premiers sont restés en classe avec la maîtresse pour travailler la lecture et découvrir l’album. Les autres sont allés avec Chantal pour effectuer des recherches sur plusieurs éléments pour mieux connaître l’Italie, mais aussi pour réaliser notre fiche escale. Chaque groupe avait des recherches bien précises : soit les monuments, soit les plats typiques, la situation géographique….

Pour préparer la lecture, nous avons commencé par lire plusieurs l’histoire, ensuite nous nous sommes répartis le texte en fonction des personnages ; il a fallu voir lequel était le plus capable de faire la « Befana ».

Nous nous sommes entrainés plusieurs fois et la maîtresse nous a lu un passage, pour nous donner une idée de comment il fallait mettre le ton.

Nous étions prêts pour lire cette histoire à nos petits copains.

SAM_0278

 

 

 

 

 

SAM_0329Mais sans doute, vous demandez-vous qui est la Befana ?

Cette tradition italienne est un peu le mélange du Père Noël qui livre les cadeaux aux enfants sages et du Père Fouettard qui s’occupe des vilains.

En italien, “Befana” est à la fois le nom de la fête de l’Epiphanie et le nom de la sorcière. Elle apporte des friandises aux enfants sages… et du charbon aux autres. Pour l’accueillir, on réchauffe la pièce où la vieille sorcière doit venir, en passant par la cheminée. Afin qu’elle reste le plus longtemps possible, on installe sur la table différents plats, des fruits et un peu de vin. On met aussi du foin sur le seuil de la maison pour son âne. On accroche à la cheminée de vieilles chaussettes : c’est là-dedans qu’elle laisse les cadeaux ou le charbon pour les enfants.

Il paraît que l’on peut toujours l’apercevoir sur son balai, la nuit du 5 au 6 janvier, toute de noir vêtue, les souliers abimés et percés, portant un énorme sac sur le dos.

 

Dans l’histoire, elle fait travailler dur Nicolo en lui faisant porter de lourdes charges, et en lui faisant chercher les ingrédients pour cuisiner des gâteaux. Elle le fait devenir sympathique car au début c’est un vrai petit démon avec sa maman. Mais écoutez plutôt …

 

Et surtout n’hésitez pas à nous donner votre avis !!!!!

Répondre