Matisse et la gravure

En janvier, nous sommes allés au musée Matisse qui se situe dans la ville de Le Cateau-Cambrésis à quelques kilomètres de Saint-Aubert.

Nous avons d’abord visité l’exposition “Matisse et la gravure”.

 

Henri Matisse

Portrait of Henri Matisse 1933 May 20.jpg

Il est né le 31 décembre 1869 à Le Cateau – Cambrésis dans le Nord de la France.

Son nom de naissance est Henri Emile Benoit Matisse.

Il a fait des études de droit pour devenir clerc de notaire. Mais, il a dû rester environ 1 an en convalescence pour l’appendicite, donc il a commencé à dessiner pour s’occuper et il est devenu artiste. Henri Matisse a peint son premier tableau en juin 1890.

Il était sculpteur, peintre, dessinateur et graveur.

Il est mort le 3 novembre 1954 à Nice à 84 ans.

Pour la gravure, il a utilisé la technique de la pointe-sèche, de l’eau forte, de l’aquatinte, de la linogravure, de la xylographie et de la lithographie.

(Romane, Eva, Ilona, Alexis)

 

 

 

Voici les outils nécessaires à la gravure :

DSC04269   DSC04270

 

 

 

  • La pointe-sèche

DSC04267Henri Matisse, Henri Matisse gravant, 1900-1903, pointe sèche 14.8 x 19.8 cm sur vélin 25 x 33 cm, planche 52  D : quatrième état. Collection privée.
© Succession H.Matisse, 2015. Photo : Archives Henri Matisse.

La technique de la pointe-sèche se pratique sur une plaque de cuivre.

On doit toujours tirer vers le bas avec la pointe-sèche mais pas vers le haut sinon le cuivre sera abîmé.

On appuie bien sur le cuivre avec la pointe-sèche.

Ensuite, la plaque est encrée chez un imprimeur et passée sous une presse.

A la fin, on obtient le dessin.

(Marion, céline, Manon, Mathéo)

 

 

  • La technique de l’eau forteeau forte

Henri Matisse, Tête penchée et bocal de poissons, 1929, eau-forte 14.9 x 19.6 cm sur chine appliqué.

Support vélin d’Arches 28.8 x 38 cm, planche 150,
Essai. Collection privée, © Succession H. Matisse, 2015. Photo : Archives Henri Matisse.

Pour graver en se servant de la technique de l’eau forte il faut le matériel suivant : une plaque de cuivre, du vernis, une pointe-sèche, de l’acide, de l’encre, une spatule, un rouleau, une presse et du papier.

Voilà les différentes étapes à suivre pour graver à l’eau forte :

1ère étape :

Faire vernir la plaque de cuivre chez l’imprimeur.

2ème étape :

Graver la plaque de cuivre avec une pointe-sèche.

3ème étape :

Tremper la plaque de cuivre dans l’acide (l’acide va creuser là où il n’y a plus de vernis).

4ème étape :

Retirer la plaque de cuivre du bain d’acide

5ème étape :

Faire sécher la plaque de cuivre puis l’essuyer.

6éme étape :

Aller chez l’imprimeur qui va encrer la plaque de cuivre.

7ème étape :

Placer la plaque de cuivre sur la presse, la recouvrir d’une feuille et presser.

Résultat :

Le dessin est imprimé.

(Angèle, Charlotte, Emeline, Romain L.)

 

 

 

  • Aquatinte au sucreAquatinte au sucre

Katia, 1950-1951, aquatinte, 53.9 x 41.8 cm sur BFK Rives 65.1 x 50.3 cm, planche 361, Éd. 2/10 – épreuve d’artiste. Collection privée.
© Succession H. Matisse, 2015. Photo : Archives Henri Matisse.

L’artiste prend une plaque de cuivre et dessine avec un pinceau trempé dans de l’encre de chine mélangée avec de l’eau et du sucre. Dès que tout ça est sec, il vernit la plaque de cuivre. Il laisse sécher le vernis puis il met la plaque dans l’eau tiède. Le sucre se dissout et le vernis se soulève. Puis, l’artiste plonge la plaque de cuivre dans l’acide qui attaque la partie où il a dessiné. Après, l’artiste va chez l’imprimeur qui imprime le dessin.

(Axelle, Alex, Killian)

  • La linogravurelinogravure

Henri Matisse, Tête de femme au mascaron, 1938, linogravure en noir et sanguine 19.2 x 17.3 cm sur vélin G. Maillol 40.7 x 30.5 cm, planche 243,
Éd. 4/5 – épreuve d’artiste. Collection privée. © Succession H. Matisse, 2015. Photo : Archives Henri Matisse.

La linogravure se fait sur une plaque de linoléum.
L’artiste se sert de la gouge pour graver la plaque à l’envers pour qu’à la fin cela s’imprime à l’endroit. L’artiste va ensuite chez l’imprimeur qui imprime la plaque grâce à une presse.

(Angélique, Océane, Maxence)

 

 

 

  • Xylographiexylographie

Henri Matisse, Petit Bois noir, 1906, bois gravé 31.1 x 21.2 cm sur vélin Van Gelder, 46,4 x 29 cm, Éd. 49/50, collection privée. © Succession H. Matisse, 2015.
Photo : Archives Henri Matisse.

Pour la technique de la xylographie, l’artiste prend du bois et une gouge. Avec la gouge, il grave le bois.

L’artiste va chez l’imprimeur qui va encrer la plaque de bois et la passer sous presse.

Henri matisse a utilisé la technique de la xylographie 3 fois.

(Justine, Romain D., Charles)

 

 

 

  • La lithographielithographie

Henri Matisse, Vierge et Enfant sur fond étoilé , 1950-1951, lithographie 30.8 x 24.5 cm sur chine appliqué. Support vélin 50.8 x 37.8 cm, planche 346, Éd. 27/100, collection privée.
© Succession H. Matisse, 2015. Photo : Archives Henri Matisse.

La lithographie est une technique de gravure utilisée par Henri Matisse. Les étapes à suivre sont les suivantes:

1ère étape : dessiner sur une feuille lithographique.

2ème étape : placer la feuille sur la pierre lithographique humide.

3ème étape : presser.

4ème étape : mettre du gras sur la pierre lithographique et attendre qu’elle sèche.

5ème étape : il faut remouiller la pierre lithographique, appliquer l’encre sur le rouleau et l’étaler sur la pierre lithographique.

6ème étape : imprimer.

(Marine, Simon, Cécile)

 

 

 

 

Après la visite de l’exposition, nous avons testé la gravure sur carton. Voici la vidéo de notre atelier gravure et nos productions.

 

 

 

Répondre