Les élèves malgaches vous parlent de leurs fêtes traditionnelles

La fêté de l’indépendance
Quand nous avons posé votre question sur quelles étaient les fêtes traditionnelles à Madagascar, ils nous ont tous répondu la fête de l’indépendance.

Elle a lieu tous les 26 juin depuis le 26 juin 1960. Le 26 juin 1960, Madagascar est devenue indépendante et les français se sont retirés de Madagascar qu’ils occupaient depuis 65 ans.

La veille, il y a un grand feu d’artifice à Fort Dauphin. Les gens du village marchent 30 minutes et grimpent sur une colline pour le voir. (Fort Dauphin est situé à 5 heures de marche du village.)

mada-colline


On fête ce jour dans la cour de l’école. Les professeurs et les élèves préparent cette fête car les élèves ont un grand rôle à jouer.

Habillés de rouge et blanc pour les garçons et de vert et blanc pour les filles, ils défilent dans la cour. Ces couleurs vous rappellent quelque chose ? Dans la petite vidéo à côté, Flavien et Flavienne ont enfilé leurs costumes.

Ils récitent des poésies et a lieu un tournoi de foot.
Puis on écoute les discours de parents d’élèves, d’élèves et des professeurs. Les élèves jouent de la musique et tout le monde danse.

À Fort Dauphin, ils organisent des sortes de kermesse avec des stands de vente d’artisanat, des buvettes et des épiceries.

La fête de la circoncision


La fête de la circoncision est l’une des grandes fêtes à Madagascar.

Elle concerne tous les garçons quand ils ont entre 2 ans et 8 ans. Dans la classe des CM1 et CM2, tous les garçons sont déjà circoncis.

La fête a lieu en hiver. L’hiver, il y a moins de risque d’infection suite à l’opération.
La fêté dure toute la journée et tout le village se réunit autour des garçons. La circoncision a lieu le soir. Avant, ils dansent tous ensemble en portant les garçons sur leurs épaules.

mada-malabar

Il y a un repas spécial pour les garçons. Eux seuls mangent une cuisse de coq. Le coq doit être cuisiné sans sel car ils pensent que le sel empêche la cicatrisation. Ils ne tuent pas n’importe quel coq mais uniquement les coqs noir et blanc pour cette occasion. Les adultes et les autres enfants mangent du riz et d’autres viandes pendant la fête. Manger du coq est un privilège.

Nous leur avons demandé si ça faisait mal. Ils nous ont dit que c’était un docteur qui le faisait et qu’ils ne sentaient rien sur le moment car il utilisait de l’anesthésiant. Par contre au bout de quelques heures, l’anesthésiant ne fait plus effet et ça fait mal ! Pour éviter d’avoir mal et éviter les infections, les garçons portent une robe appelée « malabar » (porté par un jeune garçon sur la photo de gauche) pendant une semaine ou plus jusqu’à la cicatrisation. Au bout d’une semaine, ils ont le droit à un bain dans une grande bassine.

Petite question bonus : voulez-vous savoir ce qu’ils font du bout de chair, le prépuce ?? En fonction des villages et des familles il y a différentes traditions. Certains placent le prépuce sur une balle de fusil et tirent en l’air. Certains le jettent à la mer ou dans la rizière et d’autres le jettent dans des sources d’eau sacrées. Au village, certaines familles vont jusqu’au lac sacré situé à 1/2h de marche.
Enfin, le professeur nous a rapporté une coutume qu’il a entendue : l’oncle du garçon place le prépuce sur une banane et le mange ! (On n’a pas réussi à savoir si c’était des rumeurs, une blague ou la vérité !!)

Ici la circoncision n’est pas associée à la religion comme en France. Dans le village ils sont catholiques ou protestants et tous se font circoncire.

Le nouvel an
Le nouvel an est l’occasion de se réunir en famille, de danser et de rester éveillé toute la nuit (adultes et enfants). Pour préparer le nouvel an, on lave la vaisselle et on cuisine un repas spécial à base de viande de porc et de riz. C’est aussi une des rares occasions de boire des sodas pour les enfants et de la bière pour les adultes.
Le lendemain, la coutume est de saluer toutes les personnes que l’on croise la journée du 1er janvier. Le matin on va à l’église.


La fête de Noël

Le pays étant majoritairement catholique ou protestant, la fête de noël est célébrée dans tous les villages.
Il y a très peu de décoration, sauf à l’église. A l’église, on dresse un sapin que l’on décore. Les enfants jouent comme une crèche vivante. L’un fait Marie, l’autre Joseph, l’autre Jesus etc.. et ils récitent des passages de la bible.

Nous leur avons demandé de représenter leur arbre de Noël : voilà leurs dessins !

La journée des écoles

La journée des écoles à lieu en fait sur 3 jours : le 17, 18 et 19 février ! Nous y assisterons et nous vous montrerons comment ça se passe !

Le mariage

Ici on se marie après 18 ans. Généralement ce sont les parents du garçon qui choisissent une épouse à leur fils. Parfois ils ont décidé depuis longtemps. Dans la classe, aucun élève ne sait encore avec qui il va se marier.


Les élèves malgaches découvrent vos reportages sur les fêtes traditionnelles en France

La fête de Noël en France

La classe de Haybes sur Meuse a réalisé de nombreux reportages sur Noël que nous avons montré aux élèves de CE1-CE2. Voici leurs questions et remarques :








La fête du 11 novembre en France

Les CM1-CM2 de Saint Aubert ont réalisé un reportage sur la fête du 11 novembre en France.
Nous l’avons montré aux élèves de CM1-CM2 d Zanaky Lokaro. Ils ont de nombreuses questions et remarques :














Les Fadys, qu’est-ce que c’est?

Suite à la découverte de vos reportages, une de leurs questions pour vous était :

C’est ainsi que nous avons découvert le principe de Fady qui existe à Madagascar. Les Fadys sont comme des tabous ou des choses que l’on ne fait pas par superstition.
Par exemple, ici seuls les adultes vont dans les cimetières.
Autre exemple, nous vous avons dit que le village était situé sur une presqu’île. Si des cochons traversent le bras entre la terre et la presqu’île, ils ne les mangeront pas car c’est Fady !
On ne mange pas les anguilles ici non plus alors qu’il y en a plein car c’est Fady !
Autre exemple rigolo, on ne mange pas les tortues non plus. En effet, les tortues servaient pour faire diversion. Quand l’ennemi entendait du bruit dans la forêt, ils plaçaient une tortue pour tromper l’ennemi qui pensait alors que c’était la tortue qui faisait du bruit. Depuis les tortues sont des animaux amis que l’on respecte.
Enfin dernier exemple, quand un guérisseur du village vous interdit de manger quelque chose et que vous le faites, c’est Fady !

Voici quelques questions supplémentaires qu’ils ont pour vous :




Une réponse

  1. lucas
    | Répondre

    super la chance qui ont ils ont une géante classe par rapport a nous en france

Répondre